Les réserves de change stables depuis juin

Le cycle haussier des réserves internationales nettes (RIN) semble s’estomper quelque peu depuis mi-juin 2016.

De légères variations à la hausse comme à la baisse ont été enregistrées tout au long de l’été, mais le pic du 30 septembre à 251,7 milliards de DH n’a plus été retrouvé depuis. A partir de cette date, c’est en effet une légère tendance à la baisse qui caractérise globalement les RIN. Selon les données de Bank Al-Maghrib, les RIN s’établissent à 249,7 milliards de DH au 2 décembre 2016, en baisse de 0,8% par rapport à la situation arrêtée à fin septembre. Cette évolution reste toutefois conforme au revirement que l’on constate dans les échanges extérieurs du Maroc, en particulier l’aggravation du déficit commercial et, par suite, le creusement du déficit du compte des transactions courantes (voir article page 12).