Les professionnels marocains de la construction boycottent le Salon BATIMAT-Paris

Les professionnels du secteur de la construction au Maroc ont décliné la proposition du directeur général de REED Expositions France, société chargée de l’organisation du Salon BATIMAT-Paris, d’établir un partenariat et de créer un salon « Batimat Maroc » en lieu et place du Salon International du Bà¢timent (SIB) et du BTP expo-Forum du BTP.

Dans un communiqué de presse, les professionnels marocains de la construction indiquent avoir réitéré leur position de rejet de la proposition du directeur général de REED Expositions dont ils ne voyaient aucun intérêt pour le Maroc ni pour la profession , en soulignant que le SIB et le BTP expo-Forum du BTP, qui ont respectivement 30 ans et 10 ans d’existence, « remplissent parfaitement leurs fonctions de promotion du savoir-faire et des produits nationaux et constituent des espaces privilégiés d’échanges et de débats entre les professionnels et les pouvoirs publics ».

Face à ce refus, le directeur général de REED Expositions a manifesté son mécontentement et a annoncé que les membres des organisations professionnelles marocaines de la construction « ne seront pas les bienvenus à la prochaine édition de BATIMAT Paris », selon le communiqué qui rappelle toutefois que les professionnels marocains du secteur ont constitué, jusqu’à présent, l’une des plus fortes participations étrangères au Salon Batimat-Paris.

Les professionnels appellent en conséquence tous leurs partenaires à suspendre leur participation ou visites aux prochaines éditions de BATIMAT-Paris et à toute autre manifestation, où qu’elle soit, organisée par la société REED.

Le communiqué est signé par la Fédération nationale des promoteurs immobiliers, la Fédération marocaine des matériaux de construction, l’Ordre national des architectes, l’ordre national des ingénieurs géomètres topographes, le Groupement interprofessionnel d’aide au Conseil, la Fédération marocaine du conseil et de l’ingénierie, l’Association des importateurs de matériel et la Fédération nationale du BTP.