Les prix du Trophée de la femme manager de l’année 2017 décernés

Zakiya Sekkat, Imane Belrhiti et Ghalia Sebti Bennani se sont distinguées dans les trois catégories prévues.

Organisée conjointement par la SNI et ENGIE, la deuxième édition du Trophée de la femme manager de l’année a été bouclée mardi 5 décembre à Casablanca lors d’une cérémonie où trois femmes leaders ont été récompensées dans les trois catégories prévues par le prix, en présence de nombreuses personnalités du milieu des affaires.

Zakiya Sekkat, PDG de la société PoudrOx Industrie, a été désignée dans la catégorie Leader, récompensant une dirigeante d’une entreprise ou d’une administration publique. Ce sont les membres du jury qui avaient été invités à proposer une sélection de candidates selon la diversité de leur regard. 14 femmes étaient présélectionnées dans cette catégorie.

Imane Belrhiti, vice-présidente Vente et Marketing d’OCP Africa, a pour sa part été récompensée dans la catégorie Manager, qui distingue une femme cadre supérieure au sein d’une grande entreprise ou administration publique. 38 candidates avaient été retenues suite aux propositions des DRH des grandes entreprises marocaines sollicités pour désigner, au sein de leurs organisations, des femmes que le Trophée pourra contribuer à faire émerger

Enfin, Ghalia Sebti Bennani, co-fondatrice et directrice générale de la société Aït Manos, a remporté le trophée dans la catégorie Entrepreneure. Pour ce prix, récompensant une femme à la tête d’une entreprise qu’elle a fondée, co-fondée ou reprise au Maroc, un appel à candidature par voie de presse avait été lancé ainsi qu’à travers les associations professionnelles. Six candidatures avaient été sélectionnées.

Améliorer la condition de la femme au sein de l’entreprise

Notons que le jury était composé, en plus de Hassan Ouriagli, PDG de la SNI, et Gérard Mestrallet, président du conseil d’administration d’ENGIE, de plusieurs pontes du monde des affaires dont Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM, et Lisa Ivers, Managing Director du Boston Consulting Group Maroc.

Faible taux d’activité des femmes (24% contre 48% à l’échelle mondiale), emploi féminin dominé par les emplois sous-qualifiés, faible représentativité de la femme dans le tissu entrepreneurial (10% seulement)… Telle est le diagnostic alarmant qui a incité les organisateurs à créer en 2016 le «Trophée de la femme manager de l’année». Objectifs affichés : renforcer la mixité et faire avancer la condition de la femme au sein des entreprises et promouvoir le leadership féminin au Maroc et aider les femmes à prendre toute leur place, à dynamiser leur parcours par le mentoring et la mise en réseau, à transformer la vision portée sur les femmes managers mais aussi à donner l’exemple pour les futures générations.