Les premières banques participatives attendues pour le prochain Ramadan

C’est le 16 novembre dernier que s’achevait le délai prévu par Bank Al-Maghrib pour réceptionner toutes les demandes d’agrément des futures banques islamiques, dites participatives.

L’institution n’était néanmoins pas fixée sur la liste définitive des demandeurs ce jour même, car des candidatures étrangères envoyées par courrier international étaient encore en route. Ce n’est que ce début de semaine que BAM a pu établir un décompte définitif. La prochaine étape est la réunion du comité des établissements de crédit, attendue pour fin mars prochain et qui statuera sur les demandes d’agréments. Entretemps, des compléments au cadre réglementaire seront publiés au Bulletin officiel dont notamment l’avis du conseil des oulémas sur les produits participatifs prévus au Maroc. A partir de là, les établissements agréés seront parés à se lancer. L’on s’attend à ce qu’une majorité d’établissements le fasse durant le prochain Ramadan, soit début juin 2016, qui représente une opportunité marketing rêvée pour commercialiser des produits islamiques.