Les ménages moins pessimistes

Les ménages marocains avaient un bon moral au premier trimestre, selon le HCP. L’indice de confiance des ménages (ICM), qui mesure les perceptions de la population de l’évolution d’un certain nombre d’indicateurs conjoncturels, a en effet augmenté de 4,7 points, à 78,2 points par rapport au quatrième trimestre de 2016, et de 6,6 points par rapport au premier trimestre 2016 (en glissement annuel).

Pratiquement toutes les composantes de l’ICM ont dégagé des soldes en amélioration. Il en est ainsi, par exemple, de leur perception de l’évolution, sur les 12 prochains mois, du chômage. Même si le solde de cet indicateur est toujours négatif, l’enquête du premier trimestre 2017 met en évidence une amélioration de ce solde qui s’établit à -64,9 points au lieu de -66,8 points au quatrième trimestre 2016 et -67,7 points en glissement annuel. Il en est de même en ce qui concerne le niveau de vie: les ménages anticipent une forte amélioration au cours des 12 prochains mois.