Les magistrats et le digital…

L’élection du premier Conseil supérieur du pouvoir judiciaire risque d’être tendue. Alors que la campagne a commencé officiellement cette semaine, plusieurs candidats ont déjà commencé à s’activer afin de se faire élire le 23 juillet.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils s’adaptent aux nouvelles tendances de la com’. En effet, plusieurs juges, dont certains siègent même à la Cour de cassation, ont entrepris de créer leurs interfaces sur les réseaux sociaux et de «booster» leurs publications via des campagnes sponsorisées. Les magistrats y exposent, vidéos à l’appui, leurs programmes pour la «défense des intérêts de la profession et de l’indépendance de la justice». Cela ne plaît pas beaucoup au ministre de la justice qui a publié une circulaire pour appeler les candidats à respecter les délais de campagne et, surtout, à s’en tenir au «devoir de réserve». Mais cela n’a pas empêcher le mouvement…