Les importations des voitures de luxe d’occasion chutent de 36%

a parade de la Douane pour contrer les importations de voitures d’occasion a bien fonctionné.

LRien que pour le segment du luxe, entre janvier et septembre 2014, le nombre de véhicules d’occasion importés a chuté de 729 à 468 (-36%) pour une valeur de 200 MDH contre 315 millions en 2013.
Il faut dire que la Douane applique désormais des droits très dissuasifs sur l’importation des véhicules d’occasion (plus de trois mois et moins de cinq ans). Les taxes exigibles qui cumulent à la fois les droits d’importation (17,5%), la TVA (20%) et la taxe parafiscale (0,25%) neutralisent tout gain espéré de l’opération. Une simulation sur le service de dédouanement en ligne de l’ADII rend compte de ce constat. Pour l’importation d’une Porsche Panamera 4S 3.0 exécutive, mise en circulation en octobre 2013, et dont la valeur à l’état neuf est de 1,3 MDH, l’importateur doit acquitter environ 485000 DH de taxes !! De quoi s’acheter un autre véhicule…de luxe !