Les exportations devraient augmenter de 6% par an jusqu’en 2017

Le déficit commercial du Maroc devrait continuer à se résorber au cours des deux prochaines années, selon les prévisions de Bank Al-Maghrib.

Pour ses analystes, la performance de la construction automobile et la poursuite de la hausse des ventes des phosphates et dérivés devraient soutenir la croissance des exportations de biens, qui devrait s’établir en termes nominaux à 6,1% en 2016 et à 5,9% en 2017. Pour leur part, les importations de biens devraient légèrement progresser de 0,2% en 2016, recouvrant une hausse des importations en blé et un recul de la facture énergétique. En 2017, leur rythme devrait s’accélérer à 3,6%, en ligne avec la hausse des prix mondiaux des produits énergétiques et l’amélioration de la demande intérieure.