Les données de la Cour d’appel de Casablanca complètement informatisées

Dans une note envoyée par le bâtonnier de Casablanca aux membres du barreau, celui-ci enjoint ses confrères à «délivrer les adresses électroniques de leurs cabinets afin qu’ils soient notifiés de l’avancement des procédures en cours à la Cour d’appel».

Une note qui fait suite à l’informatisation complète des données de la plus haute juridiction casablancaise de droit commun. En somme, les avocats ne seront plus obligés de se déplacer à l’avenue des FAR pour se voir notifier des reports d’audience, inscrire leurs appels ou pour d’autres procédures secondaires, mais seulement pour les audiences et les débats contradictoires. Il convient de rappeler que la Cour d’appel de Casablanca traite, à elle seule, plus de 25% des procès au niveau national…