Les crédits aux sociétés financières sauvent la mise

Si l’année 2015 a connu une timide évolution du crédit bancaire (+2,7%), la situation aurait pu être plus défavorable encore si les banques n’avaient pas forcé le trait sur un type de crédit sur lequel elles ne sont habituellement pas très actives.

Il s’agit des crédits aux sociétés financières (banques offshore, sociétés de gestion d’OPCVM…). A l’examen des chiffres des 4 dernières années, ceux-ci ont évolué dans l’ensemble plutôt timidement alors qu’en 2015 ils ont progressé de 20%, à 111,5 milliards de DH (sur un volume total de financements bancaires de 784 milliards de DH). Les crédits aux sociétés financières ont fait du bien, surtout aux réalisations commerciales de la Banque Populaire, BMCE Bank Of Africa et BMCI qui affichent des croissances à deux chiffres de ces financements.