Les autorisations de démolir délivrées avec parcimonie

Avec l’adoption de nouveaux plans d’aménagement à  Casablanca, plusieurs opportunités de conversion de friches industrielles en projets immobiliers s’offrent aux professionnels.

Mais à présent que l’étau semble légèrement se desserrer sur le foncier, un autre problème survient : la difficulté de faire autoriser les nécessaires travaux de démolition. Jusqu’à il y a peu, il n’y avait à vrai dire même pas besoin de décrocher de permis pour ce type d’opérations et les communes qui opéraient des vérifications de terrain étaient une exception. Mais actuellement, selon les architectes de la capitale économique, obtenir le précieux sésame de l’administration s’impose, or les communes n’en délivrent que très difficilement. Il faut croire que le spectre du drame de Bourgogne continue de planer sur le secteur de l’immobilier, dissuadant les agents publics de prendre leurs responsabilités.