L’émir du Qatar abandonne le pouvoir au profit de son fils

Cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani n’a pas manqué d’exprimer ses remerciements à  tous ceux qui l’ont soutenu durant son règne.

L’émir du Qatar, Cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, a annoncé mardi matin, s’être retiré du pouvoir pour le remettre officiellement à son fils, le Prince héritier Cheikh Tamim ben Hamad Al Khalifa.

Dans un discours télévisé adressé à la nation, l’émir de cet Etat a indiqué « remettre les rênes du pouvoir à Cheikh Tamim Ben Hamad Al Khalifa », se disant « entièrement convaincu » qu’il sera à « la hauteur de cette responsabilité et qu’il placera l’intérêt du pays et la prospérité de son peuple en priorité »

« Le temps est venu d’ouvrir une nouvelle page » et de « confier les responsabilités à la nouvelle génération », a-t-il ajouté.

Il s’est dit également convaincu que « le peuple qatari sera le meilleur soutien de Cheikh Tamim », invitant à préserver les valeurs culturelles et civilisationnelles de la nation qui « émanent de notre religion, de notre arabité et de notre appartenance à l’Humanité ».

Cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani n’a pas manqué d’exprimer ses remerciements à tous ceux qui l’ont soutenu durant son règne, notamment durant « les moments difficiles » et qui l’ont aidé à faire face aux défis, affirmant que son principal objectif était que les Qataris puissent jouir de « la prospérité, du bien être, de la stabilité et de la sécurité ».

A l’issue de ce discours historique, une cérémonie d’allégeance au nouvel émir a débuté au palais de Doha par les représentants des tribus, ainsi que par les notables et des citoyens