Légère hausse du taux de chômage au Maroc

Le taux de chômage au Maroc est passé de 9,4% à  10,2% entre le 1er trimestre de 2013 et celui de 2014, enregistrant un accroissement de 0,8 point, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

La population active en chômage s’est accrue de 10,7 pc au niveau national, passant de 1.077.000 au premier trimestre de 2013 à 1.191.000 chômeurs au même trimestre de 2014, soit 114.000 chômeurs en plus (74.000 en milieu urbain et 40.000 en milieu rural), a expliqué le HCP dans une note d’information sur la situation du marché du travail au premier trimestre de 2014.

Selon le milieu de résidence, il est passé de 13,7 pc à 14,6 pc en milieu urbain et de 4,4 pc à 5,1 pc en milieu rural, a ajouté la même source.

Le chômage demeure élevé chez certaines catégories de la population. Ainsi, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, le taux de chômage a été de 20,2 pc au lieu de 19,5 pc et de 17,5 pc au lieu de 16,5 pc chez les diplômés, alors qu’il est à 29 pc, du fait des licenciements ou de mises à l’arrêt de l’activité des établissements employeurs.

Concernant le taux de sous-emploi, il est passé de 8,6 pc à 9,5 pc entre le 1er trimestre de 2013 et celui de 2014, soit de 8,2 pc à 9,1 pc en milieu urbain et de 9,1 pc à 9,9 pc en milieu rural, a souligné la même source, notant que son volume a augmenté de 898.000 à 997.000 personnes, soit de 437.000 à 489.000 personnes en milieu urbain et de 461.000 à 508.000 en milieu rural.

Selon le secteur d’activité économique, les personnes exerçant dans les BTP sont les plus touchées par le sous-emploi, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, soit 15 pc au niveau national, suivies par celles travaillant dans le secteur de l' »agriculture, forêt et pêche » avec un taux de 9,3 pc.