Légère détente des taux des crédits au premier trimestre

Le taux moyen global des crédits s’est établi à  6.52% contre 6.65% au quatrième trimestre 2011, soit une baisse de 13 points de base (pb).

Même si les banques n’ont pas officiellement revu à la baisse leurs taux d’intérêt des crédits après l’abaissement par Bank Al-Maghrib de son taux directeur en mars dernier (voir article), les taux débiteurs ont enregistré une légère détente au cours du premier trimestre. Le taux moyen global des crédits, tel que relevé par la Banque centrale suite à son enquête trimestrielle, s’est en effet établi à 6,52% contre 6,65% au quatrième trimestre 2011, soit une baisse de 13 points de base (pb). Ce recul résulte de la baisse des taux des crédits de trésorerie, dont la moyenne ressort à 6,56% contre 6,69% un trimestre auparavant, ainsi que des taux des crédits immobiliers dont la moyenne est de 6,22% à 6,19%. Le taux des crédits à l’équipement est resté stable, à 6,16%, tandis que celui des crédits à la consommation s’est renchéri de 6 pb, à 7,46%.

Néanmoins, sur une année glissante, les taux débiteurs affichent une hausse importante. Le taux global des crédits a en effet progressé de 23 pb, celui des crédits de trésorerie de 34 pb, les crédits à l’équipement de 8 pb et ceux à la consommation de 12 pb. Cette hausse est due à la montée des risques et au creusement du déficit de liquidité des banques.