L’efficacité énergétique au centre d’un séminaire organisé par Attijariwafa bank

Attijariwafa bank a organisé, lundi à  Casablanca, un séminaire sous le thème « l’efficacité énergétique, vecteur de croissance et de compétitivité », en partenariat avec la Société d’Investissement Energétique (SIE), indique mercredi un communiqué d’Attijariwafa bank.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du cycle de séminaires « les Rendez-vous de l’Entreprise » qu’Attijariwafa bank organise en faveur de sa clientèle des différentes régions du Royaume. Elle intervient après une série de rendez-vous déjà organisés à Marrakech, Agadir, Fès et Rabat sur diverses thématiques, notamment l’export et la fiscalité, précise le communiqué.

Conscient de l’enjeu majeur que représente l’efficacité énergétique, le groupe Attijariwafa bank, à travers ce séminaire, réaffirme son engagement à contribuer activement au développement de l’efficacité énergétique, à la modernisation des entreprises et au renforcement de leur compétitivité, souligne la même source.

Le séminaire, qui a réuni plus d’une centaine d’entreprises à majorité des petites et moyennes entreprises (PME) industrielles à la recherche de solutions innovantes pour réduire leur bilan énergétique, avait pour but de sensibiliser ces PME sur la nécessité d’optimiser la consommation énergétique dans un contexte économique marqué par une forte croissance de la demande en énergies et de leur apporter l’accompagnement nécessaire pour s’engager dans un processus d’efficacité énergétique. 

Intervenant à cette occasion, le directeur général (DG) adjoint en charge du Marché de l’Entreprise à Attijariwafa bank, Hassan Bertal, a tenu à souligner l’importance de l’efficacité énergétique pour le Maroc, vu qu’elle occupe une place prioritaire dans le modèle de développement du Royaume qui « devra faire face, d’ici très prochainement, à une demande croissante en énergie ». 

« C’est à ce titre qu’une stratégie énergétique nationale a été déployée et matérialisée par un plan national des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et dont l’implémentation nécessite la mobilisation de tous les acteurs », a-t-il ajouté, relevant que le groupe Attijariwafa bank a signé avec la SIE une convention de partenariat il y a un an, dans le cadre du Salon Photovoltaica, pour accompagner le développement énergétique au Maroc. 

Le DG de la SIE, Ahmed Baroudi, a, quant à lui, présenté la philosophie de la Société laquelle intervient comme investisseur étatique de référence dans le domaine des énergies de manière générale, et plus particulièrement dans celui des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. 

« Réduire de 12 pc la consommation énergétique du Maroc d’ici 2020 et de 15 pc d’ici 2030, telle est l’ambition du Maroc. C’est sans doute l’un des secteurs pour lesquels le Maroc a besoin d’être novateur, et pour cause, le Royaume dépourvu de grandes ressources en hydrocarbures, est obligé d’importer afin de couvrir sa demande intérieure. Les secteurs les plus concernés par la baisse de la consommation d’énergie sont principalement le bâtiment, les transports et l’industrie », a t-il ainsi précisé.

De son côté, Pierre Baillargeon, expert international et vice-président d’une firme canadienne spécialisée dans la conception, la mise en œuvre, l’évaluation et le financement de programmes et de projets d’efficacité énergétique, a exposé sa vision pour la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique, soulignant que l’efficacité énergétique est de plus en plus un élément stratégique.

Pour sa part, Mounir Zraïdi, responsable distribution au sein de Maroc PME (ex ANPME) a, quant à lui, exposé la nouvelle feuille de route ambitieuse de l’Agence pour 2015- 2020 « qui s’appuie désormais sur un tissu d’acteurs performants (TPE, PME et auto entrepreneurs) », notant l’intérêt de Maroc PME pour l’efficacité énergétique. 

Relevant que les PME ont du mal à faire face au renchérissement de leur facture énergétique qui grève leur compétitivité, M. Zraïdi a évoqué toute une panoplie d’offres innovantes et adaptées à leur problématique, notamment la réalisation d’audits énergétiques, l’élaboration des plans d’amélioration de l’efficience énergétique et l’octroi d’une prime technologique pouvant aller jusqu’à 30 pc du montant d’investissement. 

Quant à Aziz Benyahya, Responsable du Marché PME à Attijariwafa bank, il a exposé le dispositif d’accompagnement du groupe Attijariwafa bank en matière de financement des projets d’efficacité énergétique à travers une offre dédiée « Effinergie » qui comprend le crédit d’investissement Macharii Effinergie pour les PME et les grandes entreprises, le leasing Effinergie, le crédit rasmali Effinergie pour les TPE et le crédit Expresss pour financer les besoins privés de réalisation d’économies d’énergies. 

Concluant le séminaire, le directeur Général de l’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE), Saïd Mouline, n’a pas manqué de souligner le rôle de l’Agence dans la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et l’accompagnement de tous les opérateurs investissant dans ce domaine.