Le processus d’indemnisation des salariés est entamé

Le pays tourne à bas régime depuis la mise en place de mesures fortes pour éradiquer le coronavirus.

Plusieurs entreprises ont baissé le rythme de leur activité ou ont carrément arrêté la production, entrainant l’arrêt forcé des employés. Afin d’indemniser ces salariés, des mesures importantes ont été prises par le gouvernement, favorisant entre autres l’octroi d’une indemnité mensuelle de 2000 DH, cela en plus des allocations familiales en faveur des salariés déclarés à la CNSS et ce, pour la période allant du 15 mars au 30 juin de cette année. Il faut savoir que lesdits salariés devront bénéficier aussi de l’assurance maladie obligatoire. Toutes ces mesures se sont traduites par une convention qui a été signée entre le ministère du travail et de l’insertion professionnelle, le ministère des finances, la CNSS, la CGEM dont la Vie éco détient une copie, ci-dessous :

https://www.lavieeco.com/documents/convention_etat_cnss.pdf