Le prix du pain maintenu

C’est Mohamed El Ouafa, ministre des affaires générales, qui a affirmé, lors de son passage au Parlement, mardi 11 février, qu’il n’y aura pas de hausse du prix du pain.

C’est Mohamed El Ouafa, ministre des affaires générales, qui a affirmé, lors de son passage au Parlement, mardi 11 février, qu’il n’y aura pas de hausse du prix du pain. «Le prix public du pain, fixé à 1,20 DH, ne subira aucune hausse et les boulangers n’ont pas le droit de l’augmenter sans autorisation du gouvernement», a ainsi lancé le ministre à l’attention des élus. Quant à la farine subventionnée, des quotas de tonnage ont été attribués pour chaque région du pays.