Le PND ratisse large !

Fini la phase de fondation, le Parti des Néodémocrates (PND) est désormais légalement reconnu.

Le ministère de l’intérieur a même informé, comme le veut la procédure, celui des affaires étrangères, les ambassades et consulats, la Haca et autres institutions concernées de son entrée officielle sur la scène politique. Depuis début janvier, le parti a entamé une course contre la montre pour déployer ses structures à travers le pays. Une vingtaine de coordinations locales a déjà été installée, une quinzaine est prévue pour le mois de février. A fin mars, le parti devrait disposer de près de 60 coordinations locales à travers les provinces du Royaume. Le PND a également déjà presque arrêté ses listes électorales pour les prochaines élections communales. Et que ce soit pour les adhésions ou pour assumer une charge élective locale, il ne semble pas avoir eu des difficultés à trouver des candidats.