Le PJD se met à l’espagnol

Le parti islamiste vient de signer un accord avec l’Institut Cervantès pour faire suivre à ses parlementaires des cours d’espagnol.

L’accord signé, mardi, par le groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants est le premier du genre. Certes, certaines administrations et ministères, notamment celui des affaires étrangères, offrent à leur personnel, via des conventions similaires, la possibilité d’apprendre cette langue, mais c’est la première fois qu’un parti politique prend une telle initiative. D’après des sources à l’Institut Cervantès, la formation au profit des parlementaires sera dispensée dans des groupes déjà constitués ou spécifiques. Pour ce qui est du contenu de cette formation, les parlementaires islamistes sont particulièrement intéressés par le vocabulaire diplomatique économique et celui utilisé dans le domaine des relations internationales. D’après les mêmes sources, cette formation, entièrement à la charge du groupe parlementaire, devrait permettre au parti de réaliser une percée dans des pays hispanophones. Notons que le parti a également signé un accord similaire avec British Concil pour faire bénéficier ses élus parlementaires de cours d’anglais. Ce faisant, le parti joint l’acte à la parole en s’ouvrant, à sa façon, sur les langues étrangères.