Le PJD provoque Chabat en invitant El Fassi

Pour provoquer, encore une fois, son ennemi juré, le PJD n’a pas trouvé mieux que d’inviter son rival, Abdelouahed El Fassi, à  une manifestation organisée par son groupe parlementaire.

Celui-ci a non seulement pris l’initiative de célébrer une figure de proue de l’Istiqlal, le «zaim» Allal El Fassi, mais il a invité le courant «Sans répit pour la défense des valeurs du parti» présidé par son fils. Poussant le bouchon un peu plus loin, le chef du groupe, Abdellah Bouanou, a déclaré que le PJD est prêt à s’allier avec les militants «authentiques» du Parti de l’Istiqlal. Ce que ce dernier considère, par la voix de son porte-parole, Adil Benhamza, comme «une tentative de faire éclater le parti. Une veine tentative, en somme».