Le patrimoine financier des ménages évalué à  616 milliards de DH

En dépit de toute la promotion dont bénéficie l’assurance-vie et la bourse, les particuliers préfèrent toujours confier leur bas de laine en priorité aux banques.

Rien n’y fait. En dépit de toute la promotion dont bénéficie l’assurance-vie et la bourse, les particuliers préfèrent toujours confier leur bas de laine en priorité aux banques. Le patrimoine financier des ménages, évalué à 616 milliards de DH à fin 2013 (contre 483 milliards de DH en 2008) par Bank Al-Maghrib, consiste à 82%, soit 502 milliards de DH, en dépôts bancaires. En plus de privilégier la plus basique des voies d’épargne, une majorité de ménages ne cherche même pas à rémunérer ses dépôts, puisque 56% des dépôts bancaires de particuliers, soit 45% de leur patrimoine financier global, consistent en dépôts à vue. Les dépôts à terme et les comptes d’épargne ne pèsent, eux, que 19 et 23% des dépôts respectivement. Quant à l’assurance-vie et la bourse, elles ne captent dans l’ordre que 49 et 61 milliards de DH.