Le parlement européen approuve l’augmentation des budgets d’organismes en charge de la gestion migratoire

Le parlement européen a approuvé, mardi, une proposition de la Commission pour une augmentation de 75,7 millions d’euros en engagements et de 69,6 millions d’euros en paiements des budgets d’organismes en charge de la gestion du flux migratoire.

Dans une résolution adoptée par 592 voix pour, 75 voix contre avec 41 abstentions, le parlement a toutefois déploré que ces augmentations proposées ne correspondent pas aux besoins réels en la matière, notamment en ce qui concerne la crise migratoire en Méditerranée qui risque de s’aggraver et encore moins au risque croissant d’un afflux de réfugiés ukrainiens.

L’augmentation, qui avait été auparavant approuvée par les ministres européens, sera financée avec des fonds originellement prévus pour le système européen de navigation par satellite Galileo, que les députés européens veulent voir réapprovisionné en 2016. 

Les organismes bénéficiaires de cette rallonge sont l’agence européenne de gestion des frontières FRONTEX, le Bureau européen d’appui en matière d’asile et l’Office européen de police (Europol) , le Fonds « asile, migration et intégration » ainsi que le fonds pour la sécurité intérieure.