Le Parlement entre en action

Sans plus attendre, le Parlement décide de s’activer là où il a les coudées franches : la diplomatie parallèle.

C’est ainsi que le président fraîchement élu de la première Chambre se trouve actuellement à la tête d’une délégation parlementaire en Europe où il tient des rencontres avec des responsables du Parlement européen, dont le président du Parlement et les présidents de différentes commissions. Cette première initiative diplomatique intervient après une réunion, le 24 février, de la commission de coordination des deux Chambres du Parlement, lors de laquelle ont été fixées les priorités de l’action diplomatique de l’institution parlementaire. Au cours de cette même réunion il a été également décidé d’entamer les préparatifs de l’adhésion du Maroc au Parlement panafricain, qui vient suite à sa réintégration de l’UA.