Le ministère de la Santé annonce officiellement la fin de l’opération ‘Bouya Omar »

Le ministère indique également que l’initiative Karama est l’une des composantes du plan national pour la santé psychique et mentale présenté par le ministre de la Santé devant SM le Roi Mohammed VI, le 26 juin 2013 à  Oujda.

Ce plan national, qui s’étale sur la période 2012-2016, concerne la construction et l’équipement de trois hôpitaux pour les maladies psychiques et mentales à Agadir, à Kénitra et à El Kelaa Des Sraghna, avec une capacité d’accueil qui s’élève à 120 lits pour chaque établissement hospitalier.

Le ministère de la Santé, poursuit la même source, prévoit la construction et l’équipement d’un complexe médical, psychique et social dans la région de Bouya Oumar en vue d’accueillir et d’héberger les malades souffrant de troubles spychiques et d’assurer leur prise en charge thérapeutique et sociale, notant que ce complexe offrira des prestations de qualification et de réintégration sociale, d’accueil et d’assistance psychique aux familles des personnes malades.

D’après la même source, le ministère créera des services hospitaliers intégrés d’une capacité d’accueil qui s’élève à 30 lits pour chaque service, notant que quatre services intégrés dans les villes de Bouaarfa, Chefchaoun, Al Aroui et Tiznit sont déjà opérationnels.

Le plan porte également, poursuit le communiqué, sur le réaménagement de l’hôpital psychiatrique de Berrechid, notant l’ouverture d’un nouveau pavillon à l’hôpital psychiatrique de Tit Mellil, d’une capacité d’accueil de 18 lits, outre la mise en service d’un service intégré à l’hôpital provincial de Ben M’sik, d’une capacité d’accueil de 30 lits.

Ce plan, selon le ministère, concerne aussi le renforcement des ressources humaines spécialisées en psychiatrie, ainsi que l’augmentation du budget alloué aux médicaments de base et l’introduction des médicaments psychothérapeutique de la deuxième et de la troisième génération. 

Le ministère a adressé à cette occasion ses sincères remerciements aux ministères de l’Intérieur et de la Justice et des libertés, au Conseil national des droits de l’homme, au Croissant rouge marocain, à la gendarmerie royale, à la sûreté nationale, aux forces auxiliaires, aux agents d’autorités, ainsi qu’aux élus et aux représentants de la société civile pour leurs efforts en vue de réussir cette opération.

Il a, de même, rendu un hommage appuyé à l’ensemble des responsables et des cadre médicaux et semi-médicaux, au personnel administratif et technique, aux chauffeurs des ambulances qui se sont investis avec énergie dans cette opération, et aux familles des personnes et leurs représentants pour leur compréhension et leur adhésion à cette initiative humaine.

Le ministère a adressé également ses vifes remerciements aux Chourafas de Bouya Oumar qui ont apprécié à sa juste valeur cette initiative, et apporté tout leur soutien pour assurer sa réussite, convaincus en cela de la pertinence et de l’importance de cette opération en vue de préserver la dignité de ces malades et l’aura du mausolée.