Le ministère chargé des relations avec le Parlement a enfin ses attributions

Le ministère chargé des relations avec le Parlement et la société civile prend des formes…, après un an de retard.

Le ministère chargé des relations avec le Parlement et la société civile prend des formes…, après un an de retard. A l’unique direction des affaires parlementaires qu’il compte actuellement viendront s’ajouter deux autres directions, l’une chargée des relations avec la société civile et une autre qui s’occupe des «ressources, études et systèmes d’informations». C’est que l’extension de la charge du ministère aux relations avec la société civile exige une révision de ses attributions. Laquelle révision fait l’objet d’un projet de loi qui devrait être validé sous peu par le conseil du gouvernement. Le ministère, qui existe depuis 1977, a pour mission, entre autres, de représenter le gouvernement devant le Parlement et suivre les activités de ce dernier, faciliter le dialogue entre les deux institutions, le gouvernement et le Parlement, et coordonner les relations entre l’Exécutif et les associations de la société civile. Le ministère intervient également pour promouvoir la gouvernance dans les associations et pour assurer le suivi de leurs activités. En ce sens, le département s’apprête à lancer dans les semaines à venir un débat national sur la société civile promue par la nouvelle Constitution (art.12, 13, 14 et 15) en partenaire et acteur de la démocratie participative.