Le Maroc intègre prochainement la CEDEAO

L’adhésion se fera de manière progressive et graduelle.

C’est le début de 2018 que le Maroc intégrera officiellement la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest. Le Royaume a déjà reçu, il y a dix mois, l’accord politique des chefs d’Etat de la CEDEAO pour rejoindre ce groupe. Cela dit, comme vient de le préciser la secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères, Mounia Boucetta, le Maroc a toujours voulu que son adhésion à cette Communauté se fasse de manière «progressive et graduelle». Ainsi, précise-t-elle en réponse à une question orale au Parlement, la concrétisation de cette adhésion se fera en trois phases : politique, juridique et technique. La première phase d’ordre politique a été accomplie avec succès après l’accord de principe, tandis que la phase juridique concerne le parachèvement des mesures de l’adhésion effective à cet espace. Pour ce qui est de la phase technique, la secrétaire d’Etat a expliqué qu’elle porte sur le lancement des négociations sectorielles entre le Maroc et l’Organisation selon une approche graduelle et réaliste qui prend en compte les spécificités et les intérêts des deux parties dans le cadre d’une vision gagnant-gagnant.

Il s’agit également de l’élaboration d’une série d’études sectorielles pour être utilisées lors des négociations qui seront engagées durant la phase technique.

Notons que la volonté du Maroc d’intégrer cet espace géo-économique est une décision stratégique à forte dimension politique et économique. Elle intervient pour conforter les liens forts et profonds unissant le Maroc et les pays membres.