Le HCP va lancer une étude pour la conception et la réalisation d’un Small Big data à  l’horizon 2020

Le Haut Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami a annoncé, jeudi à  Casablanca, que son département va lancer une étude pour la conception et la réalisation d’un Small Big data à  l’horizon 2020.

Cette étude aura comme objectif de cerner les principaux défis et de lever les principaux freins, qui résident probablement dans le mode de convergence, au niveau national, des métadonnées, des données et des processus de valorisation mais aussi dans le coût des infrastructures et leurs intégration dans les systèmes informatiques, a révélé M. Lahlimi lors d’une rencontre tenue en célébration de la journée mondiale de la statistique, placée cette année sous le thème: « Des données meilleures pour une meilleure vie ». 

Pour lui, le HCP demeure convaincu que cette étude aura à privilégier le partenariat public-privé et doit préciser les périmètres institutionnels, organisationnels et opérationnels.

Evoquant les réalisations du HCP durant les cinq dernières années, M. Lahlimi a indiqué que son département a réalisé toutes les enquêtes à caractère structurel. Outre les enquêtes annuelles, trimestrielles ou mensuelles et études thématiques à caractère sociétal, la HCP a répondu à toutes les Directives Royales en réalisant le Recensement de la population de l’Habitat, l’enquête nationale sur la consommation et les dépenses des ménages, l’enquête nationale sur les structures économiques auprès des entreprises et l’enquête nationale sur le secteur informel, a-t-il rappelé.

Et d’assurer que le HCP est disposé à contribuer à toute action à même d’enrichir le système nationale dans sa globalité et d’en améliorer le rendement, ajoutant que son département est prêt à préparer des données statistiques quantitatives et qualitatives sur les structures économiques et sociétales au niveau de chaque région, province et préfecture, commune voire au niveau de chaque douar ou quartier en milieu urbain.

De son côté, le président de l’Université Hassan II, Idriss Mansouri, a souligné que l’Université est à la fois producteur académique et scientifique et utilisateur de la statistique. Producteur du fait que la statistique est une discipline académique à part entière à l’Université et utilisateur car l’Université a besoin de données statistiques de qualité dans le domaine de la gouvernance, de la recherche en biologie, médecine, sociologie et autres disciplines où la collecte des données et leur interprétation sont des aspects pratiques majeurs des investigations scientifiques.

Et d’ajouter que les enquêtes, les expérimentations et les simulations sont des éléments de tout programme de recherche scientifique.

Pour sa part, le vice-président de la CGEM, Faiçal Mekouar a souligné que l’entreprise est à la fois consommateur important de l’information statistique et fournisseur de ces données. « C’est dans ce sens que la CGEM est engagée dans un partenariat de longue durée avec la HCP pour les enquêtes de structures qui déterminent la composition du tissu économique par branches d’activité et permettent une approche plus fine entre autres indicateurs », a-t-il précisé.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi, cette rencontre s’est déroulée en présence notamment du Wali de la région Casablanca-Settat, Khalid Safir et du président de la région, Mustapha Bakkoury.