Le double jeu de Hamid Chabat

Sa double casquette de secrétaire général de l’Istiqlal et de patron de l’UGTM lui permet quelques acrobaties.

Sa double casquette de secrétaire général de l’Istiqlal et de patron de l’UGTM lui permet quelques acrobaties. Grâce à ce statut, il peut négocier la réforme de la Caisse de compensation et celle des régimes de retraite à l’intérieur du gouvernement, dans le cadre de l’instance de la majorité, et en même temps dans l’opposition, en tant que syndicaliste via l’alliance qu’il vient de former avec l’USFP. De quoi donner le tournis au chef du gouvernement qui risque de faire face à un déluge de revendications syndicales particulièrement rédhibitoires.