Le déficit technique de la CMR s’élève à 4,76 milliards de DH en 2016

Les cotisations à la Caisse marocaine des retraites (CMR) demeurent insuffisantes pour couvrir les pensions services. Les dernières données disponibles à ce sujet montrent que le montant des pensions payées en 2016 s’est élevé à 21,3 milliards de DH, alors que les cotisations ont plafonné à 16,5 milliards de DH.

D’où un déficit technique du régime civil de 4,76 milliards de DH. Ces chiffres sont révélés par le président de la Cour des comptes, Driss Jettou, lors de son récent exposé devant le Parlement. Ce dernier précise que malgré la réforme paramétrique entrée en vigueur en octobre 2016, la CMR accuserait un déficit technique entre 2017 et 2020 se situant entre 4 et 5 milliards de DH ; et vu son niveau, le rendement des réserves du régime ne pourrait pas couvrir ce compte, estime Driss Jettou. Le président de la Cour des comptes souligne à cette occasion que le rapport démographique s’est fortement dégradé, revenant de 6 actifs pour 1 retraité en 2000 à 2,24 pour 1en 2016. Ainsi, le nombre de pensionnés du régime civil est passé de 155000 en 2004 à 337 000 en 2016, alors que le nombre d’affiliés a, lui, régressé, passant de 672 036 en 2014 à 655 782 en 2016.

M. Jettou s’est par ailleurs étonné que l’âge de départ à la retraite, fixé à 63 ans pour les fonctionnaires de l’Etat, ne soit pas généralisé aux employés des entreprises publiques.