Le déficit commercial continue de se creuser

Le déficit de la balance commerciale continue de se creuser, sous l’effet d’une hausse des importations plus importante (+7,5%) que celle des exportations (+1,5%).

Sur les dix premiers mois de 2016, en effet, ce déficit s’aggrave de 15,8 milliards de DH, à 149,2 milliards, selon les dernières données des échanges extérieurs, encore préliminaires, publiées par l’Office des changes.

A l’exception des produits énergétiques et des produits bruts dont les importations ont baissé respectivement de 21,5% et de 15,9%, tous les autres groupes de produits importés ont enregistré des hausses significatives. En tête, les biens d’équipement avec une augmentation de 23,8%, à 95,3 milliards de DH, suivis des produits finis de consommation avec une progression de 15,5%, à 67,2 milliards de DH, des produits alimentaires avec une croissance de 20,7%, à 36,3 milliards de DH et enfin des demi-produits avec une hausse de 6,4%, à 75,8 milliards de DH.

Au chapitre des exportations, l’automobile reste en tête des exportations avec une hausse de 12,2%, à 44,45 milliards de DH. Le groupe agriculture et agroalimentaire progresse de 5,6%, à 38,5 milliards de DH et le textile et cuir de 5,3%, à 29,5 milliards de DH. Les phosphates et dérivés, en revanche, ont accusé une baisse de 12,8%, à 32,9 milliards de DH.

Par ailleurs, les recettes des MRE augmentent de 4,2%, à 53,1 milliards de DH, celles du voyage également de 4,1%, à 55,5 milliards de DH, tandis que les recettes des IDE sont en baisse de 12,6% à 27,75 milliards de DH.