Le CRI Souss Massa tient son premier conseil d’administration

C’est le premier établissement du genre à réunir son CA depuis la réforme des CRI.

Le siège de la wilaya Souss Massa a abrité hier le premier conseil d’administration du Centre régional d’investissement. C’était sous la présidence de M. Ahmed Hajji, wali du Souss Massa. Au menu de cette réunion, les budgets 2019 et 2020 de l’établissement, la présentation du plan d’action 2020 et de la plateforme digitale de la structure. Il s’agissait également de se pencher sur le statut particulier du personnel du CRI, l’organigramme et règlement intérieur entre autres.

CRI Souss Massa
CRI Souss Massa

Depuis la réforme des CRI, c’est ainsi le premier établissement du genre à tenir son conseil d’administration. Rappelons que les CRI nouvelle génération sont érigés en établissement publique dans le cadre de la loi 47-18 portant réforme des centres régionaux d’investissement et création des commissions régionales unifiées d’investissement. Dans cette nouvelle mouture des CRI, le CA de l’établissement dans une approche participative réunit toutes les administrations liées à l’acte d’investir ainsi que le patronat et les organisations professionnelles. Jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière, ces établissements sont aussi désormais consacrés en véritable guichet unique à travers la création de commissions régionales unifiées de l’investissement présidées comme les conseils d’administration de ces établissements par les walis. Dotées d’une force exécutoire et des prérogatives des collectivités territoriales, les commissions d’investissement interviendront désormais à toutes les étapes de concrétisation des dossiers d’investissement,
Eu égard à la dynamique qu’enregistre Agadir ces derniers mois à travers la concrétisation du plan régional d’accélération industrielle, la Commission régionale d’investissement et le CRI dans sa globalité ne chômeront pas. Le Souss Massa enregistre actuellement dans le cadre du développement de son secteur industriel, plus de 250 projets validés d’une valeur de 9,9 milliards de DH avec à la clé plus de 33.000 emplois directs.

C’est dire le travail qui attend toutes les parties prenantes dans ces dossiers qui relèvent d’un chantier d’envergure. Aussi le wali de la région qui n’a pas manqué de rappeler dans son discours d’ouverture du CA du CRI Souss Massa les principales dispositions de la loi 47-18, a exhorté toutes les parties concernées par le suivi des dossiers d’investissement à s’impliquer fortement dans la réussite des chantiers. Et ils sont nombreux. Parc industriel intégré dans la commune de Drarga, zone franche, parc Haliopolis, marketing territorial, digitalisation…, les défis à relever à très court terme sont pluriels, puisque dès fin juin 2020 les premiers objectifs tels les démarrages de construction des premiers projets du parc industriel intégré de Drarga devront être atteints. Le tout pour contribuer à faire du Souss Massa un pôle économique rayonnant reliant le Nord et le Sud du Maroc comme le veut la volonté Royale.