Le CRI de Casablanca veut s’adapter à  l’ère du numérique

Le Centre régional d’investissement (CRI) du Grand Casablanca a décidé de faire un bilan de son image.

Le Centre régional d’investissement (CRI) du Grand Casablanca a décidé de faire un bilan de son image et ambitionne d’entamer un ensemble de modifications de sa politique de promotion de l’investissement et de l’entrepreneuriat dans la région à travers la conception d’une nouvelle palette de produits / contenus adaptée aux besoins spécifiques des investisseurs. Ce chantier part du constat que les nouvelles technologies de communication ont radicalement changé le monde en moins de 10 ans. «En créant de nouveaux canaux d’interaction intelligents, elles ont bouleversé la façon dont l’investisseur s’informe, communique, choisit et décide», indique-t-on au CRI. Les responsables du Centre comptent à ce titre organiser un atelier de travail avec leurs partenaires pour définir les pistes d’innovation à emprunter.

Notons que le CRI du Grand Casablanca est un organisme public qui a pour principales missions la simplification des procédures liées au climat des affaires, la proximité et l’unicité de l’interlocuteur vis-à-vis de l’investisseur, ainsi que la promotion de l’investissement dans la région. Pour accomplir ces missions, il a développé depuis ses débuts une large gamme de supports de communication destinés à répondre aux besoins en information et en accompagnement de ses clients : créateurs d’entreprises, investisseurs et tout autre acteur public ou privé concerné par l’acte d’investir.