Le constat de l’Unicef

Dans son dernier rapport, «Pour chaque enfant, une chance de vivre», rendu public, mardi 20 février, l’Unicef dresse un tableau sombre de la mortalité infantile dans le monde.

Au Maroc, le taux de mortalité néonatale est de 17,8 décès pour 1 000 naissances vivantes. Ce qui veut dire qu’un nouveau-né sur 56 meurt avant l’âge d’un mois. Au niveau mondial, 2,6 millions de bébés meurent avant d’atteindre leurs trente premiers jours. Sur les dix pays les plus à risque, huit se trouvent en Afrique sub-saharienne.