Le CIH improvisé recouvreur public

Dans la foulée de la vaste opération d’assainissement de ses finances bouclée récemment, le CIH s’est retrouvé à  faire indirectement du recouvrement public.

Dans la foulée de la vaste opération d’assainissement de ses finances bouclée récemment, le CIH s’est retrouvé à faire indirectement du recouvrement public. La banque, en ayant notamment cédé des hôtels sur les 4 dernières années, a pu récupérer pour le compte du Trésor public 400 MDH. Ces montants remboursent des emprunts que l’Etat avait directement accordés aux hôteliers dans le cadre d’un plan de soutien au secteur touristique. Au premier semestre 2013 encore, en ayant pris le contrôle de l’hôtel Tivoli à Agadir en remboursement d’une créance litigieuse, le CIH a fait cadeau au Trésor de 25 MDH.