Le cheikh Abou Naim récidive

Le prédicateur salafiste Abou Naim a attaqué le ministre de l’éducation, Rachid Belmokhtar, ainsi que le ministre des affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

Dans deux vidéos mises en ligne lundi 22 février, Abou Naim a dépeint les deux ministres comme des dirigeants «de lobbys laïcs» et «ne craignant pas Dieu, cherchant à plaire aux chrétiens, aux juifs et autres ennemis de l’Islam». Le dirigeant de l’USFP Driss Lachgar, Ahmed Assid et le président du Conseil national des droits de l’Homme Driss Yazami figurent parmi les victimes de précédentes fatwas du cheikh.