Le cannabis rapproche le PAM et l’Istiqlal

Les deux partis sont, pour le moment, les seuls à avoir soutenu officiellement une proposition de dépénalisation de la culture du cannabis. Ils ont soulevé la question devant le Parlement et présenté des alternatives légales.

Maintenant, ils passent à l’étape suivante, mais, cette fois-ci, dans un cadre institutionnel. En effet, le Conseil de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima présidé par Ilyas El Omari (PAM) et dans lequel siège également Noureddine Moudian, chef du groupe parlementaire de l’Istiqlal à la première Chambre, s’apprête à lancer une étude sur la culture du cannabis. L’annonce en a été faite lors d’une journée d’étude  sur le plan de développement régional organisée à Al Hoceima. L’étude en question devrait permettre, entre autres, de connaître le rendement et l’apport réel de la culture de cette plante dans le cas où elle serait dépénalisée et destinée à un usage médicale et pharmaceutique.