L’autoroute Berrechid-Beni Mellal va propulser l’économie des régions Tadla-Azilal et Chaouia-Ouardigha

L’autoroute Berrechid-Beni Mellal va propulser l’économie des régions de Tadla-Azilal et Chaouia-Ouardigha, a affirmé mercredi le ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah.

Le tronçon reliant Beni-Mellal à Oued Zem est fin prêt, alors qu’une grande part du tronçon Oued Zem-Khouribga sera réalisée avant avril prochain, a précisé M. Rabbah dans une déclaration à la presse à l’occasion d’une visite de terrain.

Le retard accusé dans la construction du tronçon Khouribga-Berrechid est imputable à des problème d’expropriation, a-t-il expliqué, rassurant que toutes les mesures juridiques ont été prises, en coordination avec les autorités locales, pour éviter le retard de réalisation du projet.

L’autoroute Berrechid-Beni Mellal, dont la construction a été lancée le 12 avril 2010 et qui s’étale sur 172 km, permet de renforcer le réseau autoroutier national.

Cette autoroute a été subdivisée en 5 tronçons : le premier reliant Beni Mellal à Kasba-Tadla (22 km), le tronçon Kasba Tadla-Oued Zem (40 km), Oued Zem-Khouribga (33 km), Khouribga-Ben Ahmed (38,5 km) et le dernier reliant Ben Ahmed à Berrechid (38,5 Km).

Ce projet, financé par le Fonds arabe de développement économique et social, la Banque européenne d’investissement et par la Banque chinoise d’export-import, a nécessité un budget de 6,5 milliards de dirhams