L’arabe, obligatoire dans les administrations !

Le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii, a rappelé que l’usage de la langue arabe est la norme dans les administrations marocaines.

Lors de son passage au Parlement, le 23 décembre, le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii, a rappelé que l’usage de la langue arabe est la norme dans les administrations marocaines. De fait, selon les termes du ministre, administrations, établissements publics et collectivités locales sont tenus d’utiliser la langue arabe dans tous leurs services. Le recours aux langues étrangères n’est requis «que quand il s’agit de documents techniques difficiles à traduire en arabe».