L’appel d’offres pour les nouveaux radars annulé

Finalement, le contrôle automatique du franchissement des feux rouges ne sera pas pour demain.

Le ministère de l’équipement, du transport et de la logistique vient en effet de décider de ne pas donner suite à l’appel d’offres qui avait été lancé en décembre 2012 pour l’acquisition du matériel nécessaire pour ce projet. Cet appel d’offres concernait également l’installation, la gestion et l’exploitation du système automatisé de contrôle de vitesse (Radars Fixes). Cette décision est motivée par l’article 9 du règlement de consultation qui donne le droit au maître d’ouvrage d’annuler un appel d’offres si les offres qui lui sont soumises ne lui conviennent pas. En tout, six entreprises avaient manifesté leur intérêt pour cet appel d’offres.