Lalla Joumala reçue par le Président Trump

L’audience accordée, lundi à la Maison Blanche, par le Président Donald J. Trump à Lalla Joumala, qui a présenté au Chef de l’exécutif US ses lettres de créance en tant qu’Ambassadeur de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis

A été l’occasion de mettre en avant l’excellence des liens d’amitié séculaire unissant les deux nations qui se sont toujours retrouvées du même côté de l’histoire, en joignant leurs forces pour la sauvegarde des idéaux de la liberté, de la tolérance et de la poursuite légitime de la prospérité.

Après avoir fait part au Président Trump de « la Haute considération et du respect de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », Lalla Joumala s’est félicitée du fait que le Maroc et les Etats-Unis sont liés par une alliance historique « inébranlable”, qui date du 20 décembre 1777, lorsque le Maroc est devenu la première nation à reconnaître formellement l’indépendance et la souveraineté des treize Etats américains engagés dans la lutte pour la liberté.

L’audience accordée par le Président Donald Trump à Lalla Joumala illustre, une fois encore, la densité et la fécondité du partenariat stratégique liant le Maroc aux Etats-Unis, sur fond d’une compréhension et d’un respect profonds des intérêts vitaux bien compris des deux Nations.

D’une perspective américaine, telle que maintes fois formulée par les centres de prise de décision US, la communauté des think tanks et les médias, “le Maroc, qui est un havre de stabilité régional, et les Etats-Unis ont en partage une vision et des intérêts communs adossés à une histoire millénaire et une même philosophie imprégnée des idéaux des droits de l’Homme, des libertés civiques et d’une participation politique inclusive”.