L’aide aux veuves, un champ de bataille de plus entre PJD et Istiqlal

On le sait, le PJD a tout fait pour tirer un maximum de bénéfice électoral de la décision du gouvernement d’activer le processus d’aides aux veuves.

Il a même mobilisé un pan du tissu associatif qui lui est affidé pour mener des campagnes d’information, de sensibilisation et d’explication de la procédure aux concernées. L’Istiqlal, voyant le jeu de ses adversaires, décide également de lancer sa propre campagne pour justement encourager les veuves à s’inscrire sur les listes ouvertes auprès des services de l’Intérieur et les aider à accomplir les procédures nécessaires. Une façon de disputer la paternité de l’opération au PJD, rappelant qu’elle fait partie du projet du Fonds de solidarité social initié déjà sous le gouvernement Abbas El Fassi.