L’administration : bureau d’ordre et parapheur électronique

En cette conjoncture particulière l’administration est en train de vivre sa révolution digitale.

Qui aurait imaginé que le fameux parapheur ou le néanmoins inconditionnel bureau d’ordre deviendraient immatériels ?! C’est pourtant l’objet d’une récente circulaire du ministère de l’économie et des finances, chargé également de la réforme de l’administration. Ainsi, grâce à une initiative de l’Agence de développement digital (ADD), il a été mis au point un portail faisant office de bureau d’ordre pour toutes les correspondances administratives. Ces dernières peuvent y être déposées contre remise d’un «accusé de réception» digital. L’ADD a également mis en place un service pouvant gérer toutes les coresponsables entre les administrations, à l’échelle horizontale et verticale. Autre nouveauté, et non des moindres, le service du parapheur électronique qui permettra aux administrations un échangé, dématérialisé de toute sorte de document. Ce service permettra également la signature électronique des documents ainsi que la gestion des «workflows».