La situation Egypte pousse à  la hausse le pétrole en Asie

Les cours du pétrole étaient en légère hausse lundi matin en Asie, soutenus par les craintes de perturbations des approvisionnements de brut en raison des violences en Egypte.

Lors des échanges matinaux, le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en septembre gagnait 4 cents à 107,50 USD, tandis que le Brent de la mer du Nord à échéance octobre prenait lui aussi 4 cents à 110,44 USD.

« Les cours restent soutenus par la situation en Egypte, avec des craintes que cela pourrait s’étendre à tout le Proche-Orient », a déclaré Desmond Chua, analyste chez CMC Markets à Singapour.

« Il y a également des inquiétudes sur le passage des (barils de pétrole) à travers le Canal de Suez », a-t-il ajouté.

L’Egypte n’est pas un gros producteur de pétrole mais elle abrite le canal de Suez, par lequel passent quelque 2,5 millions de barils chaque jour, soit 8pc de la production du cartel de l’Opep et 2,7pc de la production mondiale.

Les opérateurs craignent que les violences en Egypte perturbent le passage de ces millions de barils, qui voyagent ainsi entre l’Europe et l’Asie sans avoir à passer au large de l’Afrique