« La promotion immobilière » et « les industries extractives ».. de très mauvais payeurs !!

Jusqu’à 120 jours en moyenne pour se faire payer par les opérateurs de ces secteurs .

Les opérateurs économiques continuent de se financer sur les dos de leurs compères. En 2017, à en croire les conclusions d’un étude menée par BAM sur un échantillon de 72 100 entreprises avec des données comptables fiabilisées sur 5ans, démontrent que le crédit Fournisseurs demeure un levier de financement incontournable étant donné la difficulté d’accès au crédit bancaire pour les TPME. Une analyse sectorielle de l’évolution des délais de règlement fournisseurs fait ressortir que les entreprises opérant dans les secteurs «Promotion immobilière» et «Industries extractives» ont enregistré les délais les plus importants.

Ces délais se sont établis respectivement à 111 et 102 jours d’achats en 2016 contre 116 et 117 jours d’achats une année auparavant. En revanche, les entreprises relevant des secteurs « BTP » et « Hôtels et Restaurants » ont dégagé les délais les plus courts de règlement de leurs fournisseurs représentant respectivement 47 et 40 jours de leurs achats. Au regard de la taille, la dette fournisseurs se situe à des niveaux plus élevés dans le compartiment de la GE représentant 113 jours de leurs achats en 2016 contre 112 une année auparavant, suivi par la PME affichant un délai de règlement fournisseurs de 96 jours, tandis que la TPE accuse les délais fournisseurs les plus courts avec 68 jours d’achats contre des délais respectifs de 102 jours et 71 jours d’achats observés en 2015.