La nationalité marocaine de qualité moyenne

Le Maroc arrive 121e sur 161 nationalités à travers le monde.

La nationalité marocaine est de qualité moyenne. C’est ce que vient de révéler le cabinet international Henley & Partners à travers son nouvel indice de la qualité de la nationalité (QNI), publié le 2 juin à Zurich. Le Maroc arrive en effet à la 121e place selon le QNI qui classe la valeur objective de 161 nationalités à travers le monde. La nationalité allemande est celle qui répond le mieux aux critères retenus par le cabinet d’experts, dégageant un score de 83,1%.

Le QNI est le premier indice du genre à l’échelle mondiale évaluant à la fois des facteurs internes (développement humain, puissance économique, paix, stabilité) et des facteurs externes (voyage sans visa, capacité de s’établir et travailler à l’étranger) qui font qu’une nationalité est meilleure qu’une autre en termes de statut juridique ouvrant plus de possibilités et facilitant le développement des affaires de ses détenteurs. «Il est préférable d’avoir une nationalité avec le droit de travailler et de résider dans plusieurs pays, comme les pays-Bas, plutôt que d’avoir celle par exemple du Japon, qui, même si le pays est tout aussi prospère, ne procure à ses ressortissants aucun droit en dehors des frontières. Il est également préférable d’avoir une nationalité d’un pays pacifique et stable, comme le Danemark, plutôt que d’un pays avec des risques de sécurité, comme le Venezuela», expliquent les experts de H&P.

Il faut dire que les voisins régionaux du Maroc ne font pas mieux. A l’exception d’Israël (49) et des Emirats Arabes Unis (62) qui se distinguent par la qualité élevée de leur nationalité, toute la zone MENA est moyenne. Henley & Partners qui étudie habituellement la puissance des passeports, explique que les principaux atouts du Royaume sont la stabilité socio-politique, la force économique et son développement humain.