La mise en fourrière est bel et bien maintenue !

Après l’adoption récente des nouvelles dispositions du code de la route par le conseil de gouvernement, plusieurs informations circulaient quant à  l’annulation de la mise en fourrière des véhicules lorsqu’ils sont en infraction de stationnement.

En fait, selon les explications fournies par la tutelle, l’amendement du code de la route annule «la mise en fourrière d’un véhicule pour une durée minimum de 24 heures, même quand le conducteur se présente à l’agent verbalisateur et veut régler son infraction sur place». En d’autres termes, si l’infraction est réglée avant que le véhicule ne soit embarqué, la mise en fourrière est annulée. Mais si le conducteur n’est pas présent au moment de la verbalisation, la récupération du véhicule se fera à la fourrière, dès le règlement de l’amende.