La mise au point du Maroc

Les propos tenus par le secrétaire d’Etat belge à l’asile et à la migration Theo Francken, accusant le Maroc de non-respect des droits de l’homme, ne sont pas passés inaperçus.

Le Maroc a réagi le lundi 9 octobre, par le biais de son ambassade à Bruxelles, en adressant une mise au point au ministère belge des affaires étrangères. Rabat qualifie ainsi les déclarations du Secrétaire d’Etat belge de «politiquement inacceptables et totalement inappropriées».