La machine du crédit conso s’est grippée en septembre

La joie aura été de courte durée pour les sociétés de crédit à la consommation. L’activité des opérateurs s’est bien comportée ces derniers mois, qui ont vu se succéder les vacances estivales, Aid Al Adha et la rentrée scolaire.

Cela a notamment permis aux sociétés de redonner du tonus à la distribution de prêts personnels, un segment sur lequel elles n’ont cessé de perdre du terrain les dernières années. Mais le soufflet est retombé en septembre, d’autant plus que la production de financements auto a tourné au ralenti ce mois. La faute à une chute des ventes de véhicules neufs. Celle-ci serait à ce point préoccupante que les réunions de crise s’enchaînent actuellement parmi les concessionnaires pour trouver des moyens de relancer la machine.