La Fondation Mohammed V pour la Solidarité réactive le programme des campagnes médicales et organise une caravane multidisciplinaire à M’sila-Taza

La Fondation Mohammed V pour la Solidarité organise, du 11 au 13 novembre, une action médicale solidaire au centre Had M’sila relevant du cercle Tainaste à Taza, une opération qui marque la reprise du programme des campagnes médicales suspendu en mars 2020 et réactivé suite à l’amélioration des indicateurs nationaux de santé.

Cette opération permettra d’offrir des soins primaires à une population qui a dû interrompre le suivi médical du fait de la pandémie et de la difficulté d’accès aux soins médicaux spécialisés, souligne, jeudi, la Fondation dans un communiqué.

L’intervention médicale est programmée à Had M’sila, une commune rurale d’une population de près de 67.000 habitants, dont le profil épidémiologique est caractérisé par une prédominance des maladies chroniques et des bronchopneumopathies chroniques obstructives.

La caravane portera ainsi sur une offre de prestations qui couvre les soins curatifs en médecine générale et spécialisée (gynécologie, pédiatrie, pneumologie, ophtalmologie, rhumatologie, gastro-entérologie et dentaire), les soins de diagnostic, les soins préventifs (dépistage des maladies chroniques, de cancer du sein, du col de l’utérus et du diabète) et la sensibilisation ainsi que les traitements médicamenteux en faveur des populations démunies et des personnes en situation de handicap.

Pendant trois jours d’intervention, la Campagne médicale de Had M’sila sera assurée par 27 médecins spécialistes et généralistes, 10 infirmiers, 7 techniciens et assistants médicaux. Trois associations médicales partenaires participent à cette opération qui mobilise 8 unités médicalisées mobiles de la Fondation (radiologie, biologie, dentaire, ophtalmologie, pharmacie) et une ambulance.

Elle mobilise les partenaires traditionnels du programme, à savoir la direction régionale de la Santé, les autorités locales, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Fès, les associations médicales conventionnées (Association Action urgence, ANFAS – Association Marocaine d’Aide aux Malades Atteints de Pathologie Respiratoire Chronique et ARS – Association des retraités de la santé) ainsi que le Centre National Mohammed VI des Handicapés. Un important dispositif humain et technique est ainsi prévu afin d’offrir les soins nécessaires et de répondre à la demande des populations dans les meilleures conditions, précise le communiqué.

L’opération médicale sera déployée dans le respect des consignes sanitaires et de distanciation afin d’assurer la sécurité sanitaire des populations.