La croissance des crédits devrait s’accélérer en 2015

L’éclaircie se profile enfin pour le crédit bancaire.

Selon les anticipations de Bank Al-Maghrib, l’encours des crédits devrait progresser de 5,5% en 2015, tout en clôturant 2014 sur une hausse de 4,2%, des progressions plus encourageantes que les 3,1% enregistrés en 2013. Il s’agit du moins du scénario optimiste de Bank Al-Maghrib qui table sur la poursuite de la reprise dans la zone euro et exclut toute détérioration extrême des conditions macroéconomiques. Si cette détérioration venait à se concrétiser, l’évolution du crédit serait tout autre avec une maigre hausse de 0,8% en 2014 et même une baisse de 0,9% en 2015.